La Pierre du Musée

09 janvier 2009

Synopsis

 

pierre6

Retrouvez les aventures de 3 étudiants de la ville de Mérina qui vont rentrer en contact avec une pierre incrustée dans un tombeau exposé dans un musée. Leur destin va être changé à tout jamais en decouvrant les capacités de cette pierre maléfique ...


Voici une fiction façon scénario que j'ai décidé de faire partager. Je n'ai aucune prétention dans la manière d'écrire. Je débute dans le domaine mais c'est surtout l'envie de raconter une histoire avec une multitude de personnages issus de mon imagination.

En espérant que vous apprécierez l'histoire et ses héros. Bonne Lecture ...

Hakim

pierre3

________________________________________________________________

Posté par hakim93200 à 21:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Intro

Dans le futur, en 2095. Dans une cabane perdue aux fins fonds d'une forêt lointaine....


Une jeune femme, blonde aux cheveux longs et fins à la peau pale et portant de grosse lunettes noires masquant la couleur et la forme de ses yeux tient quelque chose de précieux entre ses mains. Elle se tient debout en face d'une grosse marmite qui est en train de bouillir un liquide assez rougeâtre.

Elle observe cette curieuse marmite. Pense-t-elle? Reve-telle? Impossible de deviner ses emotions....
Ses 2 mains devant elle semblent enfermer un objet de petite taille. Des cris semblent provenir de l'extérieur. Elle ne reagit pas, préoccupée par ce liquide bouillonnant...

La porte de la cabane s'ouvre violemment. Un jeune homme asiatique d'une vingtaine d'année y fait son apparition appeuré.

La Blonde aux lunettes noires se retourne en direction de la porte:

Le jeune homme: Ils sont là. On est foutu!
La Blonde

: Ca devait arriver un jour Masi....
Masi: Et tu compte te laisser dévorée par eux???

La femme laisse entrevoir un sourire.

Masi: Ne reste pas comme ca! Par pitié passe moi la pierre!

La blonde jette un regard sur ses propres mains qu'elle colle l'une contre l'autre. Masi regarde vers ses mains puis jette un regard vers la marmite et comprend de suite.

Masi: Quoi! Tu allais t'en servir sans moi!
La blonde: Certainement... Je sais tout sur toi depuis un moment...
Masi: Qu..quuoi?? Que sais tu sur moi?

A ce moment même, 2 chocs brutaux saccagèrent l'un des 4 murs de la cabane du coté où était positionné Masi. Une créature humanoïde brulée de 2 mètres

de hauts traversa ce mur brisé et mit la main sans difficulté sur Masi. Il souleva ce jeune gars d'une seule main. Masi, effrayé, gigotait et jeta un regard vers la blonde.

Masi: Lena! La pierrrrrre! Vite! S'il te plait!!!!!!

Lena ne reagissait pas. C'est alors que l'étrange créature de son autre main pénétra d'une violence inouie le thorax de Masi pour y ressortir son cœur et le manger. En parallèle, Lena ouvra ses mains. Une pierre ovale grisonnante et brillante fit son apparition. Une etoile semblait être gravée dans cette pierre. Elle tendit son bras au dessus de la marmite, la pierre étant incluse dans la main de ce même bras. Elle regarde la mort violente de Masi et se met à dire:

Lena: Ton chemin s'arrête ici Masi. Maintenant à mon tour de réparer nos actions passées...

Le monstre ayant jeté le corps de Masi sur le sol, tourna sa tête vers Lena avec un regard diabolique. De plus des bruits semblables à celui de la créature provenaient de la forêt. N'était il pas seul??

De son autre main, Lena sortit un revolver de sous sont t-shirt. Elle visa le coeur du monstre de 3 balles. La créature tomba sur le sol. Les cris extérieurs s'approchaient de plus en plus. Il lui faut réagir.
Elle tient fermement la pierre et plonge sans hésiter sa main dans le liquide brulant de la marmite. Elle hurla de douleur mais instantanément, une lueur orangée jaillit de la marmite qui illumina toute la cabane.

A 100 metres

de là, 9 Creatures sont attirées par cette lumière qui éblouit la nuit noire qui couvre cette mystérieuse forêt. Elles se dirigent toute à vitesse rapide vers ce qui reste de la cabane. Elles y voient 2 corps. L'une d'elle transperce sans hesiter ce qui reste du corps de Masi, certainement pour y trouver son coeur. Les 8 autres se placent tout autour du cadavre de leur congénère. Elles leverent tous leurs tête vers le ciel et prononcèrent tous un même cri qui fut semblable à celui du loup...

La 9eme créature, après avoir compris qu'il n'y avait plus de coeur à se denicher, se releva et lanca son regard vers ce qui restait de la marmite. Il s'en approcha, attiré par un objet situé juste à coté. Il prit l'objet pour mieux le regarder. Un revolver. Il y vit quelque chose d'inscrit. Il lit sans problemes le mot de 4 lettres et incroyablement se mit à prononcer quelque chose d'humain avec sa voix rocailleuse et grave:

La 9eme creature: LENA!!!!!

1lena1masi

________________________________________________________________

Posté par hakim93200 à 21:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Tony et Riadh discutent

Mai 2008. Merina, une petite ville Européenne de 40 000 habitants.
 
 
Vendredi,23 heures, Tony et Riadh se trouvaient au Belly’s,un pub très fréquenté.
 
Tony, 22 ans, d'origine italienne avait la classe d'un playboy. De ses 1m80, il avait le corps bien sculpté et le charme ravageur enfoui par sa personnalité burlesque.
 
Riadh, 21ans, d’origine Egyptienne, était assez mate de peau. Son corps très robuste impressionnait les gens. Il portait également de longues tresses.
 
Ils décidèrent de parler de la petite amie de Riadh:
 
Tony: Alors comment vas Amel? S’est-elle rétablie?
Riadh: Tu sais, la mort de ses parents brûlés dans leur propre maison... Ca lui a traumatisé. J’ai parlé avec son médecin et d’après lui, elle pourrait sortir d'ici la fin de la semaine prochaine. Mais tu peux toujours aller la voir...
Tony: Je ne pourrais jamais... Elle me hait depuis ce que...
Riadh: A chaque fois tu me ressors cette excuse Tony!.
Tony: Tu sais bien... Mon propre père a mis en tôle sa propre soeur qui dilait de la drogue. Je me retrouve coincé dans tout cela....
Riadh: C’est une raison de plus pour lui rendre visite à l'hôpital pour lui montrer que tu n'est pas concerné par cette histoire
Tony: Bon...Lundi après les cours, nous irons la voir. J'ai besoin de ton aide pour ça...
Riadh: Ne t’inquiètes pas je connais très bien son caractère...Je serai le plus heureux si mon meilleur ami et ma meuf enterrent enfin la hache de guerre.
Tony: En attendant, demain, je dois me rendre à un foutu musée. Pfff cela me soule rien que d'y penser surtout que j'ai toujours cette nana dans mes pensées.
Riadh: Pourquoi tu y va si cela te prend la tête?? T'es sado-maso?
Tony: C'est pour la fac... On doit rendre un dossier ainsi qu'un exposé sur un theme culturel au choix. Et c'est les filles qui ont décidé que notre trinome travaillerait sur les civilisations anciennes.....
Riadh: hahaha! Heureux d'avoir loupé mon bac même si Melanie et Shanice sont d'agréables compagnies.
 
De toute la soirée, Riadh ne put s'empecher de remarquer que son ami avait l'esprit ailleurs. Pour lui, il ne fut aucun doute qu'il ne pensait qu'à elle, cette femme inaccessible. Un sujet qu'il prefera eviter, connaissant bien Tony et son habitude de toujours rabâcher les memes choses....


1tony1riadh

________________________________________________________________

 
 

 

Posté par hakim93200 à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Melanie et Rodney en salle de sport

Samedi,8 heures,comme à son habitude, Melanie s’entraîna en salle de musculation.
Metisse des iles, 22 ans, elle avait de longs cheveux soyeux et de traits fins.

Elle était accompagnée de Rodney,23 ans. Ce barman new-yorkais, de peau noire était un blagueur dans l'âme.

Ces deux amis étaient très complices et se voyaient quasiment tous les jours. Les gens de leur entourage pensaient, malgrès leurs dires, qu'ils étaient en couple. Mais ce que personne ne savait, hormis Melanie, c'est que Rodney était gay. Ils s'entrainaient sur du vélo cardio-training.

Rodney: Alors, que racontes-tu de bon, Ninie?
Melanie: Et bien écoute cet après-midi, je rejoins Tony et Shanice pour l'ouverture de l'exposition Antiquita du Musée de Merina.... et toi Rodney?
Rodney: Tout va bien sauf que mon job me surmène un peu et...
Melanie: et quoi?
Rodney: On n'arrête pas de me harceler au telephone de mon domicile. Je decroche, personne ne me répond bien que la personne reste au bout du fil. Je l'entend respirer à chaque fois.
Melanie: Ah... Et tu a une idée de qui cela peut être?
Rodney: Ecoute Ninie: cette personne insiste donc je suis sûr que c'est quelqu'un que je connais... Sûrement Amel...
Melanie: Rody... Non je ne la crois pas capable de faire ça... Au fait, à ce sujet, je voulais savoir: Riadh n’a jamais été au courant pour vous deux?
Rodney: Non...mais je me sens mal de lui avoir fait ça...Même si cela m'a permis de comprendre que je suis gay....


Une grande brune, coupe mi-long, vetue d'un mini-short, d'une beauté eblouissante se dirigea droit vers eux. Melanie en la voyant arriver y perdit son sourire naturel.

La brune: Hé! Comment va le couple inséparable de Merina?
Melanie: Arrête Amy avec tes pics de merde!

Le sourire vint grandissant aux lèvres de Amy. Ce qui la rendait encore plus belle que ce qu'elle n'était déjà. Elle jeta son regard malicieux vers Rodney.

Amy: Rod, il faut que je te vois demain à ton bar!
Rodney: Rien de grave Amy? Tu peux m'en parler maintenant tu sais?
Amy: Non c’est assez important et je prefere t'en parler demain en privé...
Melanie: Il faut me le dire si je vous dérange...
Amy: Il me semble que ce n'est pas à toi que je parle!

Melanie sursauta de son velo!

Melanie: Ecoute la garce! Ca y' est t'es mannequin et tu crois que tu va continuer longtemps à te la peter comme ca?

Rodney se leva à son tour pour s'interposer entre les deux demoiselles.

Rodney: Amy, s'il te plaît! On se voit demain!
Amy: Ok a demain à ton taf. Merci Rod... Tu me permet d'éviter de me salir mes mains pour une pimbeche!

Melanie s'agita de tous ses nerfs dans les bras de Rodney qui la retenait.

Melanie: Tu n’est qu’une sale petite peste!!...

Amy partit en direction des vestiaires avec son sourire inégalable.

Melanie: Grrrr.... Je comprendrai jamais comment tu arrive à rester calme avec elle!
Rodney: Ne pense plus à elle... T'es sur que Tony n'est pas gay?
Melanie: Pfffff... Gros malin qui change de sujet: arrête de fantasmer sur lui, il kiffe une nana en ce moment.
Rodney: Lol bien sur!
Melanie: Encore tes fameux "lol"! On reconnait bien les habitués du net, hihi.

1melanie1rodney1amy

________________________________________________________________

 

 

Posté par hakim93200 à 21:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Avant l'ouverture du Musée

Pendant ce temps, au musée de Merina. L'ouverture de ce musée situé au centre-ville était prévu pour le debut de cet après midi. Dans la grande pièce centrale de l'exposition qui allait voir le jour, se trouvaient une vingtaine d'objets d'antiquités Maya, Azteques, Egyptiennes, Grecques etc...
Une seule personne se trouvait présente face à un tombeau Egyptien dans ce musée encore fermé: Un homme noir ayant une musculature assez fine portant un vieux chapeau et des lunettes noires....

Il tenait un objet entre ses deux mains gantées. Il observa une petite fente ovale de ce tombeau de taille humaine. C'est alors que d'un geste brusque, il plaça l'objet en question dans la fente: Une pierre ovale grisonnante et brillante avec une étoile gravée en son centre....

 

pierre5

logo

________________________________________________________________

Posté par hakim93200 à 21:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 janvier 2009

Devant le musée

Samedi, 15 heures, devant l'entrée musée de Merina, une jeune fille assez ronde, un béret sur sa chevelure noire était en train de fumer. Son visage angélique en faisait oublier ses kilos de trop. Elle semblait attendre quelqu'un, laissant passer les autres citoyens dans le musée pour visiter l'exposition Antiquita. Elle apprécia sa cigarette quand tout à coup son téléphone se mit à biper. Elle le sortit de son sac à main Chanel. Elle se mit à lire son sms:
 
De: Amel
Je ne sé pa si tu es au courant mé je sor ds qqs jrs. C Riadh ki m'a annoncé la bonne nvelle. Je vais bp mieux. Tu me manke tro ma puce. A très biento. xo
 
La jeune fille semblait ravie de ce texto. Une personne surgit derrière elle en lui donnant une petite tape sur ses hanches. Elle sursauta:
 
La fille ronde: Haaaaaa!
Tony: Hehe! Alors ma mexicaine préférée, tu es toute seule ma Shanice?
 
La jeune Shanice, 22 ans, voulait baffer son ami pour lui avoir donné une peur bleue.
 
Shanice: Grrrrrrrrrrrrr! Ne recommence plus çà stp.... Je te signale que tu es en retard! Je t'attendais...
Tony: Melanie fait pire que moi
Shanice: Nonon! Elle est déjà à l'intérieur.... Allons la rejoindre grand nigaud.
 
Tony attrapa la tête de Shanice et lui donne un gros bisou sur sa joue gauche. Shanice récupéra ainsi son sourire et les 2 amis pénétrèrent dans ce musée qui semblait les attendre...

1shanice1tony

________________________________________________________________

 
 

 

Posté par hakim93200 à 20:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le couple à l'hôpital

Pendant ce temps, Riadh se trouva dans la chambre d’hôpital avec Amel. Cette jeune fille marocaine de 20 ans aux cheveux châtains ondulés et de peau mate avait passé un long séjour à l’hôpital depuis la mort de ses parents, il y a presque un an. Tout d’abord le choc lui avait fait perdre sa mémoire. Puis 2 mois après avoir recouvré sa mémoire, elle était devenue folle et prenait tous les jours des crises. Heureusement ces deux dernier mois, son état semblait évoluer positivement et ses folies passagères se sont estompées. Le jeune Égyptien était allongé contre sa bien aimée.
 
Riadh: Tu sais, je suis pressé de te voir sortir de cet hôpital...
Amel: Et moi alors!Tu me manque trop! Mes amis me manquent trop! Mes parents aussi...
 
Des larmes sortirent de ses yeux noisettes. Riadh la serra fort contre lui.
 
Riadh: Tout va bien aller mon bébé.
Amel: Mais je n’ai plus de toit... Mes parents morts...Ma soeur en prison...
Riadh: Je t'ai déjà dis bébé que tu viendra vivre chez moi. Je serai toujours là pour toi.
Amel: Oui je sais zine diali... Mais je ne veux pas ressentir l'effet que je suis une assistée ou alors que tu t'apitoie sur moi...
Riadh: Amel je t'aime! Tu es tout pour moi....
 
Amel eût un flash dans sa tête: elle se revoyait dans les bras de Rodney. Elle se sentait coupable de cet écart. Riadh senti sa copine songeuse:
 
Riadh: Qu’y a-t-il Amel?
Amel: Non rien.... Non Si! Y'a quelque chose. Pourrais-tu me rendre un énorme service??
Riadh: Bien sûr, de quoi s’agit-il?
Amel: Je voudrais que tu rendes visite à Soraya en prison et que tu lui préviennes que je vais bien et que je sors ces jours-ci de l'hôpital. C’est important pour moi: je ne supporte pas de la savoir seule enfermée et d’après ses lettres, elle s’inquiète pour moi...
Riadh:... ne t’inquiète pas: j’irai voir ta sœur lundi matin sans soucis.
Amel: Tu sais zine: j'ai conscience que jamais je ne connaîtrais un homme plus gentil et attentionné que toi. Je t'aime...
 
Et le jeune homme, ravi comme pas possible, vint à coller ses lèvres contre ceux de sa dulcinée pour lui offrir un de ces longs baisers langoureux qui en ferait envier plus d'un....


1riadh1amel

________________________________________________________________


Posté par hakim93200 à 20:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les deux cadres photo

Toujours au même moment, dans un des bureaux du 3eme étage du Musée de Merina. L'homme noir étrange au chapeau et lunettes noires était confortablement installé sur son spacieux fauteuil en cuir. Il était en train de composer un texto sur son portable dernier cri:

A: Agent n°3
La pierre est en place. Son nvel élu surement pour aujourd'hui. C'en est où pour le reste de l'equipe?


Message envoyé.

Accusé de réception. Agent n°3: Message reçu.

L'homme posa son téléphone sur le bureau et se balança légèrement sur son fauteuil. Il observa les 2 cadres entreposé sur la table.

Sur le cadre de gauche, la photo regroupait 6 personnes en plein désert. Cela semblait être une expédition: chacune des personnes portait un énorme sac à dos. De gauche à droite on y voyait: une dame aux cheveux longs et grisonnant qui devait avoir une quarantaine d'années, un homme au regard froid, cheveux blonds mi-longs, une jeune femme noire à la queue de cheval, l'homme noir qui se trouve dans ce bureau même, une blonde aux cheveux longs pâle de peau et une jolie femme aux cheveux très roux et ondulés. Sur cette photo, ils avaient tous des yeux émerveillés sauf l'homme blond.

Et sur le cadre droite,on y voyait également 6 personnes dont 5 du cadre de gauche qui posaient près d'un billard, spécialement pour la photo. De gauche à droite: la jeune fille rousse, le blond toujours au regard glacial, l'homme noire cette fois ci avec des lunettes noires, la dame d'un certain âge, la blonde à la peau pâle également avec des lunettes noires et un jeune asiatique...

L'homme dans ses pensées ressurgit dans la réalité lorsque son téléphone se mit à sonner. Il récupéra son tel de la table et lit enfin le message qu'il venait de recevoir:

De: Agent n°3
Parfait Jay. Le cas Masi est réglé définitivement apparemment. Il ne reste que les 4 autres à éliminer. Tiens moi au courant pour la pierre. Le monde sera à nous...



Jay se leva du fauteuil avec le sourire aux lèvres. Il se dirigea vers le grand miroir mural qui se trouvait juste à coté de la porte d'entrée du bureau. Il s'observa. Un homme noir assez fin au visage anguleux avec un chapeau beige et des lunettes noires. Il enleva son chapeau qui dévoila un crane chauve. Toujours le sourire marquant son visage, il porta sa main sur l'une des branches de ses lunettes. Restant trois secondes dans cette position, il se décida enfin à les enlever. C'est alors que le miroir offrit à Jay son regard perçant de par 2 yeux de couleurs rouge vif. Et le sourire énorme, il se mit à dire:

Jay: Lena, ton heure va sonner......

1jay

________________________________________________________________

Posté par hakim93200 à 21:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2009

L'entrée au Musée

Shanice et Tony faisaient la queue dans le hall d’accueil du Musée de Mérina.

 

Shanice: Alors playboy, de nouvelles conquêtes?

Tony: Tssssss…. Enlève ton béret au lieu de faire ta commère.

Shanice: Y’a pas moyen hihih … Mais c’est qu’il joue le dur!

Tony: Non mais ce musée commence déjà à me prendre la tête.

Shanice: On n’a même pas débuté la visite que tu commence à râler ….

Tony: Hé matte ça un peu!

 

Le jeune homme pointa son doigt vers une affiche placardée derrière le comptoir d’accueil. Il y était écrit en grande lettres « DISPARUE DEPUIS LE 6 MARS 2008 » juste au dessus d’une photo d’identité d’une jeune femme noire de peau, souriante, coiffée d’une queue de cheval.

 

Shanice: Ah, elle … Ils ne l’ont toujours pas retrouvé…

Tony: Je pense qu’elle est morte, cela fait 2 mois quand même.

Shanice: Non, on l’aurait tué? Notre ville est trop calme pour cela. Je pense plutôt qu’elle a pris les voiles.

 

Une voix les interpella.

 

Melanie: C’est quand vous voulez!

Tony: Hé coupine! Tu vois pas qu’on paie notre place. Viens que je t’embrasse.

 

Melanie tendit sa joue à Tony et ce dernier en profita pour lui frôler ses lèvres. La jeune métisse le repoussa.

 

Melanie: Connard!

Tony: Je te taquine Ninie.

Shanice: Bon les amoureux, j’existe…

Melanie: Mais non shasha, il est raide dingue de cette blonde chelou, tu te souviens?

Tony: Bon me saoulez pas avec cette histoire encore! Attaquons la visite s’il vous plaît…

 

Les deux copines riaient en se lançant un petit clin d’œil. Ils prirent leur billet d’entrée et commencèrent leur visite en arpentant un long couloir sombre abritant une bonne dizaine de visiteurs…


1shanice1tony1melanie

________________________________________________________________

Posté par hakim93200 à 20:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'appel anonyme

Pendant ce temps, Rodney se trouvait dans son appartement 2 pièces en compagnie de Adnane, le jeune frère de Riadh. Bien que celui-ci ne savait rien sur l’homosexualité de Rodney, ils étaient très complices.

 

Assis sur le grand lit deux places de la chambre, ils discutaient comme à leur habitude. Adnane, 20 ans, minet à la gueule d’ange avait un look assez fashion sans dénaturer sa virilité.

 

Adnane: Tu sais Rod, je vais finalement me casser….

Rodney: Oh, c’est vraiment con que ce soit un mannequin qui te fasse fuir…

Adnane: Ecoute gars, tu sais très bien que j’étais fou d’Amy. Je pensais que c’était la bonne. Je ne pense qu’à elle. Plus loin je serai d’elle et mieux ce sera pour moi…

Rodney: Oui mais elle t’a largué du jour au lendemain et tu flash encore sur elle?

Adnane: C’était un rêve qui se réalisait de sortir avec un top model. Et j’étais son gars pendant un an. Ca ne s’efface pas facilement de ma putin de tête…

Rodney: Oui mais tu a ta nouvelle meuf…

 

Au même moment Rodney admirait la beauté juvénile de son ami. Un désir interdit envahit son corps. Il n’avait qu’une envie: embrasser ses lèvres. Fort heureusement pour lui, le barman garda son contrôle contre tout dérapage tactile.

 

Adnane: S’il te plaît Rod, on change de sujet, mon choix est fait. J’ai déjà mon frère qui me prend la tête…

Rodney: Oui Riadh … A ce sujet, je ne dors plus la nuit.

Adnane: Tu t’es tapé Amel … Y’a de quoi mon gars héhé.

Rodney: Ce n’est pas drôle petite gueule mais faut que je vois avec Amel pour lui convaincre de tout révéler à ton frère…

Adnane: Alors là mon pote! Bon courage ….

Rodney: Je te remercie sincèrement d’être toujours rester discret à ce sujet…

Adnane: C’est peut être moi qui vous ait surpris mais Amel et toi êtes mes amis avant tout. Et puis je me suis toujours senti plus proche de vous que de mon frère.

 

Une sonnerie retentit. Rodney se lève et se dirige vers le téléphone fixe de la même pièce. Il décroche.

 

Rodney: Allo? …. Allo?

 

Puis il reste sans rien dire pendant une minute. Adnane observe son ami. Rodney raccroche le combiné en s’énervant.

 

Rodney: Encore cette pute!

 

Adnane se lève du lit.

 

Adnane: Hé mec, c’est quoi cette histoire?

Rodney: Une nana qui me harcèle depuis plusieurs jours. Je l’entend respirer et elle ne dis rien, ni ne raccroche….

Adnane: J’espère que ce n’est pas Amy!

Rodney: Non Adnane! Je dois la voir en plus demain.

 

Rodney, dans ses pensées, était certain qu’il s’agissait de Amel mais ne voulait pas en parler à Adnane…

 

Adnane: Bon viens il est 17 heures piles on va bouger dehors se faire un ciné ou un resto.

Rodney: Oueh t’a raison petite gueule: Cela va nous changer les idées….


1rodney1adnane
__________________________________________________________

Posté par hakim93200 à 20:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]